Domination Familliale 04

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Ass

Diop Bassari rentra dans le jardin de la demeure des Guillet de Saint-Hilaire en espérant que Madame n’avait pas remarqué son retard. Mme Guillet de Saint-Hilaire est très stricte sur les horaires. D’ailleurs, Sophie Guillet de Saint-Hilaire ne rate jamais une occasion de rabrouer son jardinier. D’origine Sénégalaise, il a plusieurs fois tenté d’être régularisé mais jusqu’à présent la Préfecture de Bordeaux a toujours refusé de lui délivrer une carte de séjour…C’est un miracle qu’il n’est pas encore été expulsé. Il prit la pelle et commença à ramasser les feuilles mortes qui jonchent le sol puisque, c’est bien connu, les feuilles mortes se ramassent à la pelle….Il aperçu par la grande baie vitrée Ambre, la fille de Sophie et Jean-Yves Guillet de Saint-Hilaire, et fut étonné de la voir habillée d’une robe noir ultra courte frisant l’attentat à la pudeur et d’un tablier blanc, comme une domestique! Curieux, il s’approcha discrètement pour observer ce qu’il se passait dans le salon. Il compris qu’Ambre, faisait le service, ce qui l’étonna encore plus…Jean-Yves est assis sur une chaise et semble parler avec un homme qu’il ne connait pas ainsi qu’une autre jeune fille qu’il ne connait pas non plus…Il se dissimula derrière un arbre, continuant à épier ses employeurs…Il aurait donner n’importe quoi pour entendre ce qu’il se disait dans le salon.

Christian Panaris était arrivé dans la matinée. La veille, il avait ordonné à Jean-Yves et Sophie de ne pas se rendre au travail les voulant chez eux à disposition. Il est arrivé accompagné d’une jeune fille d’une vingtaine d’année avec un regard dure, froid…Elle est vêtue d’un pantalon moulant coincé dans des bottes à hauts talons. Elle observe Ambre, habillée en soubrette, avec un regard rempli de méchanceté et Ambre en a frémit d’angoisse. Elle aussi a eu interdiction de se rendre à la Fac…Il est presque midi et Maitre Panaris lui a demandé, ordonné serait plus juste, de servir l’apéritif. Elle déambule donc dans le salon, juchée sur ses talons aiguilles, servant un whisky à Panaris, qui la remercie tout en glissant une main sous sa robe vérifiant par la même occasion qu’elle ne porte pas de sous vêtements. Un doigt s’aventure dans sa fente et elle pousse un gémissement.

– Quelle salope! Je vais la mater la bourge. Murmure la jeune fille.

Maitre Panaris se tourna vers celle avec qui il est arrivé…

– Commencez donc ma chère Katia.

Katia se leva et se dirigea vers Ambre, toujours explorée par Maitre Panaris. Katia opère dans le quartier chaud de Bordeaux. Prostituée depuis 5 ans, elle a commencé jeune, elle a déjà une longue expérience. Elle a failli tomber pour racolage sur la voie publique mais, la encore, Maitre Panaris lui a évité la prison. Son « fiancé » lui, est tombé pour proxénétisme aggravé. Il faut dire qu’il avait une fâcheuse tendance à « malmener »un peu les filles qui ne voulait pas travailler pour lui…Katia était chargé de la formation des nouvelles recrues et elle n’était pas particulièrement tendre. Elle attrapa Ambre par les cheveux et l’emmena vers le canapé. Elle la força à se mettre à quatre pattes dessus, lui relevant sa robe dévoilant ses jambes habillées de nylon noir. Elle lui donna une claque sur les fesses la faisant couiner…

– Reste dans cette position!

Katia se dirige vers Maitre Panaris et prend le sac qu’elle a apporté avec elle. Elle en sort des godes de toutes tailles, des colliers, bursa escort des laisses, des tenues sexys et provocantes…

Maitre Panaris a sorti un caméscope qu’il tend à Jean-Yves…

– Tu vas filmer, ca te fera des souvenirs pour plus tard, lâcha t’il en éclatant de rire.

Jean-Yves se leva et, humilié, pris le caméscope et commença à filmer la déchéance de sa fille…

Diop n’en reviens pas de voir Ambre à genoux sur le canapé, le cul à l’air, fessée par cette fille pendant que son père filme la scène…Même dans se rêves les plus fou il n’aurait pas imaginé ca : Ambre de Saint-Hilaire humiliée de cette façon, elle si arrogante d’habitude…Machinalement, il commence a se caresser a travers son jeans qui moule ses attributs virils…Il se caresse de plus en plus en vite et n’en pouvant plus, il sort son sexe aux dimensions impressionnantes . Il empoigna sa queue et commença à se masturber se demandant ou était Sophie de Saint-Hilaire…

Sophie Guillet de Saint-Hilaire sortit de sa chambre et descendit l’escalier menant au salon. Quand il est arrivé, Maitre Panaris lui a immédiatement donné des instructions sur les vêtements qu’il souhaite qu’elle porte aujourd’hui. Une guêpière rouge avec des bas coutures et des talons aiguilles rouges. Comme une pute, a songé, horrifiée, Sophie de Saint-Hilaire. Elle arrive dans le salon et étouffe un cri en découvrant sa fille Ambre, à genoux dans le canapé, le cul rougie a force d’avoir été fessée par cette jeune fille qu’on ne lui a pas encore présenté…Mais le plus humiliant c’est que son mari filme la scène avec un caméscope! Katia s’arrête de frapper le cul d’Ambre et s’approche d’elle, un rictus aux lèvres. Elle lui malaxe les seins, les sortants des balconnets de la guêpière…

– Ta fille est une sacrée salope, Maitre Panaris m’a dit que t’était pire, espèce de chienne! Une bourgeoise en chaleur!

Sa main se faufile vers sa chatte et elle lui introduit deux doigts dans son vagin les faisant coulisser rapidement. A sa grande honte, Sophie réalise qu’elle commence à mouiller.

Katia lui donne une claque sur les seins la traitant de cochonne…

Elle lui passe un collier à pointes autour du cou avec une laisse en cuir qui pend entre ses seins. Elle fait de même avec Ambre. Puis, les tenants en laisse, elle les force à se mettre à quatre pattes sur le sol froid du salon et leur demande d’avancer vers Maitre Panaris. Elle a sortie une badine et leur tanne le cul en alternant. Les cris des deux femmes résonnent dans la maison. Jean-Yves filme toujours tout en tentant de dissimuler l’érection qui déforme son pantalon. Maitre Panaris a sorti son sexe, gonflé a bloc et se masturbe. Katia ordonne aux deux bourgeoises avilies de le sucer et elles s’exécutent soumises…

Diop maintenant quasiment collé à la vitre ne peut plus se retenir et il accélère son mouvement du poignet…Il pousse un cri rauque en éjaculant sa semence…Son sperme va s’étaler sur la baie vitrée. Il réalise soudain que l’homme qui se fait tailler une pipe par Sophie et Ambre lui fait de grands signes de la main…L’invitant à rentrer.

Diop poussa timidement la porte-fenêtre rentrant dans le salon.

– N’ayez pas peur, rentrez! lui dit Panaris tout en appuyant sur la tête de Sophie pour

Enfoncer sa bite encore plus loin dans sa bouche. Elle émet un râle de protestation puis un cri de douleur étouffée par la matraque görükle escort de chair qui coulisse entre ses lèvres…Katia vient de lui fessée le cul…Elle a enfoncé un gode dans la chatte d’Ambre qu’elle fait coulisser…Elle s’arrête par moment pour obligé Ambre a branler la queue de Panaris et lui téter le gland ou lui lécher les couilles pendant que sa mère continue sa fellation. Sur un signe de Panaris, Katia relève Ambre et, toujours à quatre pattes, la contraint à avancer vers Diop qui a de nouveau sortie sa bite d’ébène. Ambre, impressionnée, regarde l’énorme machin qui se dresse entres les cuisses du jardinier qu’elle s’amuse parfois à allumer. Y faut dire que Diop est physiquement très impressionnant. Très grand, un corps musclé, le crane rasé, un regard étonnant…Elle trouve qu’il ressemble à ce journaliste qui présente un magazine d’information avec une jolie blonde le dimanche soir…

Diop dirige son pénis vers la bouche d’Ambre qui rechigne à l’ouvrir se disant qu’elle ne pourra plus respirer. Katia lui donne un coup de badine et elle entrouvre la mâchoire. Aussitôt, Diop plonge dedans avec un soupir de satisfaction. Quelle vengeance de pouvoir se faire faire une pipe par Ambre Guillet de Saint-Hilaire! Et il espère bien pouvoir faire de même avec sa mère. Le contraste entre cette bite noire qui s’enfonce entre les lèvres blanches est saisissant. La pauvre Ambre, la tête tenue par Katia, suce la queue de Diop en réprimant une nausée.

Sophie Guillet de Saint-Hilaire, la mâchoire distendue par la queue de Panaris, s’active, salivant sur le membre épais qui coulisse entre ses lèvres. Son mari filme toujours en gros plan comme lui a ordonné Christian. Il s’arrête parfois pour aller filmer sa fille Ambre qui administre une fellation à leur jardinier. Katia a demandé à Jean-Yves de se déshabiller et il est tout nu maintenant…Caméra au poing, bite dressée…Ce qui trouble profondément Sophie…Se pourrait il que son époux soit excité par cette situation? Panaris redresse Sophie et l’entraine vers le milieu du salon ou il lui demande de se mettre à quatre pattes. Il s’approche d’elle par derrière, la queue entre les mains et s’introduit dans son vagin. Les mains crispées sur ses hanches, il commence à la besogner comme un fou. Son ventre claquant contre ses fesses. Voyant cela, Katia, jamais à cours d’imagination, prend Jean-Yves en le tenant par son sexe et l’entraine devant le visage ravagée de Sophie.

– Suce ton mari, salope!

Docile, elle penche la tête et avale le membre de son époux. Lui enroulant sa langue autour du gland, le pompant avec frénésie pendant que Christian Panaris, voyant cela, lui donne des coups de reins de plus en plus violent. Il lui donne des claques sur les fesses tout en la limant…La traitant de sale pute. Devant son mari qui donne des coups de reins pour s’enfoncer entre ses lèvres…Tout en continuant de filmer.

Ambre sentit que Diop allait jouir et elle s’activa sur la grosse bite du Sénégalais espérant en terminer rapidement. Mais le jardinier ne l’entendait pas de cette oreille …Il la repoussa et l’amena également au milieu du salon, à coté de sa mère. Elle fut positionner de la même façons mais Diop préféra commencer par l’enculer…Quand elle sentit l’extrémité de sa queue se présenter devant l’ouverture de ses reins, Ambre Guillet de Saint-Hilaire sentit une coulée de sueur froide le long de son dos et elle poussa un bursa escort bayan hurlement. Katia lui enfourna aussitôt un mouchoir roulée en boule dans sa bouche étouffant ses cris et ses supplications. Diop plaça sa queue devant le petit trou et poussa. Sa bite força l’ouverture, le sphincter céda et il s’introduisit d’un coup dans le trou du cul d’Ambre qui poussa de nouveau un hurlement étouffé par le bâillon. Le Sénégalais la pilonnait…Ses fesses tressautant sous les coups de boutoir de Diop qui haletait. Bientôt, la bite coulissa parfaitement dans l’étroit orifice et Ambre n’eu plus mal. Cela donna des idées à Panaris qui fit de même avec Sophie. Elle poussa également un hurlement quand il la sodomisa…La bouche ouverte, haletante, en sueur, elle subi son supplice en poussant des gémissements…Jean-Yves, écœuré par ce spectacle voulut arrêter de filmer mais Katia le fessa avec la badine visant adroitement en lui donnant un coup sur ses couilles…Ce qui le fit hurler de douleur. Une idée terriblement perverse traversa alors Katia. Elle demanda à Diop d’arrêter d’enculer Ambre et il se retira à regret. Katia obligea Jean-Yves à se mettre derrière sa fille et à la baiser! Jean-Yves voulut protester, que c’était impossible, mais sous les coups de badines de Katia, il s’exécuta. Prenant sa fille aux hanches, il s’introduisit dans son vagin et commença à bouger, lui donnant des petits coups de reins. Puis, mécaniquement, il commença à la pilonner de plus en plus fort arrachant des gémissements à Ambre, a qui on a retiré son bâillon. Elle a la bouche ouverte sur un cri silencieux, Jean-Yves réalise qu’elle mouille, il coulisse de plus en plus rapidement. Maitre Christian Panaris, qui c’est arrêter également d’enculer Sophie, filme avec le caméscope. Katia oblige Sophie à venir devant sa fille et à l’embrasser pendant qu’elle se fait prendre par son père. Leurs langues s’emmêlent et rouge de honte, Sophie doit caresser les seins de sa fille. Lui sucer les tétons. Jean-Yves continue de besogner sa fille en soufflant, la sueur au front. Pendant que Sophie suçait toujours les seins de sa fille, Diop fit le tour, et solidement accroché à ses hanches, il la pénétra lui donnant de furieux coups de reins. Ses gros seins ballotent dans tous les sens sous les coups de queues de Diop. Elle pousse un gémissement …Katia lui appui sur la nuque pour qu’elle continue d’embrasser sa fille a pleine bouche. Maitre Panaris continue de filmer se régalant du spectacle qui s’offre à lui…

Jean-Yves sortit précipitamment de sa fille et éjacula, lâchant des trainées de sperme sur son dos, un jet puissant atteignit même son épaule.

Diop se retira également mais Katia, pleine d’à-propos, lui dit de se placer devant le visage d’Ambre et Sophie Guillet de Saint-Hilaire, il y fut rejoins par Panaris qui se masturba au dessus de Ses deux proies…Il éjacula le premier, sa semence gicla allant s’écraser sur le visage de Sophie, coulant sur son nez, s’écrasant sur ses lèvres. Diop lâcha son sperme sur le front d’Ambre, des filaments poisseux coulèrent dans ses yeux l’aveuglant.

Diop et Maitre Panaris sont en grande discussion…Katia a emmené Sophie et Ambre prendre une douche et a entendre les cris qui proviennent de la salle de bains, Katia en profites pour leur faire subir quelques sévices dont elle a le secret…Panaris s’approche de Jean-Yves qui visionne le film qu’il a été contraint de tourner et que Panaris lui a demander de visionner sur le lecteur DVD…

– Mon nouvel ami, Diop, me propose une idée intéressante…Beaucoup de ses cousins travaillent sur un chantier pas très loin d’ici…Qu’en penses tu?

Jean-Yves ne répondit pas, cela ne s’arrêtera donc jamais?

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

İlk yorum yapan olun

Bir yanıt bırakın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak.


*